Vidéo associée: 

Les troubles du rouble et la réaction des Russes

Corps: 

Le contexte d'instabilité financière se mesure particulièrement en Russie. L'économie russe particulièrement fragilisée par les sanctions occidentales et par la chute des cours du pétrole.
La monnaie nationale s'effondre. En un an, le rouble a perdu plus de 40% de sa valeur face au dollar. Fin décembre, le gouvernement a décidé de renflouer les banques, devenues plus vulnérables.

L'inquiétude gagne les ménages, qui cherchent à se débarrasser des roubles en achetant des euros ou des dollars.

Yevgenia habite Moscou. Elle explique qu'elle dispose de trois comptes dans trois banques différentes et dans trois monnaies différentes : un compte en rouble, un compte en dollar et un compte en euro. 'J'essaie de jongler de l'un à l'autre au gré des fluctuations', confie-t-elle.

Ceux qui en ont les moyens en profitent pour acheter des biens de luxe, comme ces voitures de marques étrangères, devenues mécaniquement beaucoup plus accessibles.

'Toutes nos voitures affichant des prix en rouble ont été vendues en deux semaines, explique Sergey Mordovn, responsable d'une concession Lamborghini à Moscou. Résultat : on n'a plus le moindre véhicule à vendre en rouble. Nos fournisseurs ont décidé de ralentir l'envoi de voitures compte-tenu de la volatilité des taux de change'.

L'effondrement du rouble s'accompagne d'une poussée inflationniste : les prix ont augmenté de 11% en 2014.
Pour les ménages, notamment les plus modestes, cela se traduit par une nette diminution du pouvoir d'achat.

Partager cette vidéo :

Publié le 06/01/2015
Publicité