Vidéo associée: 

Les terroristes des "enfants de la république, du laxisme et de l'excuse", selon Marion Maréchal-Le Pen

Corps: 

"Le lien entre terrorisme, petit et grand banditisme est flagrant. La plupart de ces terroristes auraient dû être derrière les verrous au moment de leurs crimes contre le peuple français", a lancé mardi la députée FN Marion Maréchal-Le Pen après voir déroulé "un bref résumé des pédigrées d'enfants de la république du laxisme et de l'excuse", citant pêle-mêle Merah, Nemmouche, Kouachi, Coulibaly et Mostefaï. "Quel malgmas", lui a répondu la Garde des Sceaux, "nous sommes dans une situation extrêmement difficile, douloureuse, la moindre des décences aurait appelé que par respect pour les Français blessés dans leurs chairs, que nous soyons exigeants face aux faits, et lorsque les faits démentent les schémas mentaux que nous nous inclinions devant les faits". Evoquant les attentats du 13 novembre, "il se trouve que parmi les terroristes aucun n'avait été incarcéré", a martelé Christiane Taubira.

Partager cette vidéo :

Publié le 24/11/2015
Publicité

Contenus sponsorisés