Vidéo associée: 

Les talibans et l‘État islamique revendiquent l’attentat de Quetta

Corps: 

L'État islamique a revendiqué l'attentat de Quetta au Pakistan qui fait lundi au moins 70 morts. Une faction des talibans pakistanais a également revendiqué l'attaque.

La bombe a explosé au moment où au moins deux cents personnes étaient rassemblées à l'hôpital de Quetta, là où la dépouille du bâtonnier de la province avait été conduite après son assassinat quelques heures plus tôt.

Le Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif a rendu visite aux blessés dont de nombreux sont des avocats.

'Pour l'amour de Dieu, ne reculez pas ! a demandé un avocat blessé au Premier ministre pakistanais. 'Les avocats sont honnêtes, pourquoi s'en prendre à nous ? Le président du barreau a été tué, nos collègues ont été tués alors que nous ne disions rien.'

'Nous allions quitter l'hôpital après l'autopsie de Kasi' raconte l'avocat Maraj Tareen qui était sur place. 'Les journalistes interviewaient les avocats, c'est à ce moment que l'explosion a eu lieu, nous étions dans le nord et puis il y a eu des coups' de feu.'

Selon la police pakistanaise, l'attentat a été perpétré par un kamikaze qui portait sur lui une charge de huit kilos d'explosive associée à des billes de métal.

C'est le deuxième attentat le plus meurtrier au Pakistan depuis le début de l'année.

Le président français François Hollande a dénoncé un 'acte abominable' alors que l'Union Européenne a dénoncé une attaque 'que rien ne justifie.

Partager cette vidéo :

Publié le 09/08/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité