Vidéo associée: 

Les recherches de corps s’achèvent sur un bilan dramatique en Turquie

Corps: 

Les derniers corps des mineurs de Soma ont été remontés à la surface ce samedi.

Le bilan définitif est de 301 morts : c'est la pire catastrophe industrielle de l'histoire récente du pays.

A la tristesse de la population locale succède désormais sa fureur. A Soma ou à Savastepe, non loin, on parle de meurtre, de massacre. De nombreux témoignages, comme celui d'Erdal, survivant du drame, mettent en cause les conditions de sécurité et la réticence de la direction de la mine à évacuer les ouvriers :

'Les chefs auraient pu au moins nous prévenir avant. Personne ne nous a prévenus que la fumée arrivait vers nous. Si la compagnie nous avait laissés partir avant, nous aurions survécu. Quand je suis sorti de la mine, la fumée tait partout, et c'est pour ça que les autres n'ont pas pu sortir'.

le gouvernement lui aussi est sous le feu des critiques. On lui reproche sa négligence mais aussi son attitude de désinvolture et de mépris envers les mineurs turcs.

De nouveaux affrontements ont eu lieu cette nuit à Istanbul, alors que la police cherchait à disperser une veillée en hommage aux mineurs décédés.

La compagnie privée exploitant la mine de Soma ne fait pour l'instant l'objet d'aucune poursuite. En Turquie, les mines privées seraient six fois plus dangereuses que les mines publiques.

Partager cette vidéo :

Publié le 17/05/2014

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI