Vidéo associée: 

Les opposants ukrainiens redoutent la visite de Ianoukovitch à Moscou

Corps: 

C’est le mardi de tous les dangers pour les opposants ukrainiens. C’est ce 17 décembre en effet que le président Ianoukovitch va traiter avec son homologue russe à Moscou. A Kiev, sur la place Maidan, les étudiants ne comptent pas quitter leur poste, pas avant ces heures cruciales. Malgré la peur de la répression policière, Sofia est déterminée :
“Notre gouvernement a montré qu’il est tellement imprévisible, même les étudiants ne peuvent pas l’arrêter. Nous sommes inquiets pour nous-mêmes et nous devons nous protéger aussi.”
Sergio Cantone, notre chef de bureau à Kiev, explique que “les étudiants ukrainiens ont été à l’origine de la protestation. Ils ont envahi les rues il y a près d’un mois en poussant la société ukrainienne à protester contre la décision de ne pas signer l’accord d’association avec l’UE. Maintenant, ils sont encore plus décidés à faire pression sur le président Ianoukovitch pour qu’il ne livre pas le pays à l’union douanière.”

A Moscou Viktor Ianoukovitch et Vladimir Poutine devraient signer plusieurs accords. Selon eux, l’adhésion de l’Ukraine à l’union douanière pilotée par la Russie ne sera pas à l’ordre du jour. Une telle adhésion ruinerait les espoirs des opposants d’appartenir à une Ukraine pro-européenne.
Ces manifestations crèent des tensions jusque dans l’hémicycle : les députés de la majorité réclament de remanier 90% du gouvernement.

Partager cette vidéo :

Publié le 17/12/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité