Vidéo associée: 

Les municipales italiennes n’ont pas mobilisé

Corps: 

Seul près de 68% des votants ont fait le déplacement en Italie pour les municipales dans plus de 500 villes du pays. Le taux de participation est encore plus catastrophique à Rome où à peine un électeur sur deux s’est prononcé.

Dans la capitale, il faudra un second tour pour connaître le nom du prochain maire de la ville puisqu’aucun des 16 candidats en lice n’a réussi à obtenir plus de 50% des suffrages. Selon les premiers résultats, Ignazio Marino, du Parti Démocrate, arrive en tête avec plus de 40 % des voix, soit une avance de plus de 10 points sur le maire sortant de la ville. Le candidat du centre Gianni Alemanno récolterait en effet près de 31% des bulletins.

Le mouvement 5 Etoiles de Beppe Grillo obtiendrait moins de 13 % des suffrages. Et pour cause, cette fois le candidat n‘était pas l’humoriste controversé mais Marcello De Vito.

Ces municipales, et leur faible taux de participation, témoignent de la désafection des citoyens pour la vie politique dans un pays marqué au fer rouge par la crise économique.

Second tour nécessaire pour départager les candidats à la mairie de Rome. Un scrutin qui n’a mobilisé qu’un électeur sur deux .

Partager cette vidéo :

Publié le 27/05/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité