Vidéo associée: 

Les militants de Greenpeace transférés de Mourmansk à Saint-Pétersbourg

Corps: 

Les militants de Greenpeace incarcérés après leur action dans l’Arctique ont été transférés de Mourmansk à Saint-Pétersbourg. Les 30 détenus, dont quatre Russes, ont effectué les 1300 km qui séparent les deux villes en train dans un wagon spécial avant d‘être conduits ce mardi dans différentes prisons. La Russie a refusé jusqu‘à présent de les remettre en liberté, malgré des protestations dans le monde et les demandes de pays étrangers.
Mikhail Kreindlin de Greenpeace Russie s’est dit inquiet concernant leurs conditions de détention. “Il est très peu probable qu’ils soient placés dans des cellules à part. Ils pourraient se retrouver avec d’autres détenus.”

Deux journalistes figurent parmi les 30 personnes arrêtés en septembre
après une opération contre une plate-forme pétrolière de Gazprom dans l’Arctique. Les militants de Greenpeace voulaient dénoncer les risques écologiques liés à l’extraction du pétrole dans cette zone. Inculpés dans un premier temps pour piraterie, ils sont désormais poursuivis pour vandalisme. Ils encourent néanmoins une peine allant jusqu‘à 7 ans de prison.

Avec AFP et Reuters

Partager cette vidéo :

Publié le 12/11/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité