Vidéo associée: 

Les marchés frileux à l’approche de la présidentielle américaine

Corps: 

Les incertitudes autour de la la course à la Maison Blanche continuent de plomber la bourse de New York, qui a encore ouvert en légère baisse ce mercredi : le Dow Jones perdait 0,17% et le Nasdaq 0,03%.

A moins d'une semaine du scrutin, les deux principaux candidats se rapprochent dans les sondages, et cela coupe l'appétit des traders, dont la grande majorité misent depuis plusieurs mois sur Hillary Clinton.

Résultat : les principaux indices boursiers de la planète sont en déclin depuis une semaine, et les valeurs sures comme l'or, le Franc Suisse et le Yen, s'envolent.

'Cette semaine nous avons vu les traders essayer de limiter les risques. C'est plutôt compréhensible quand on voit que la plupart des investisseurs, à New York, à Londres et ailleurs, avaient prédit que le Brexit ne se réaliserait pas. Il faudrait être naïf pour ne pas jouer la prudence et ne pas tenter de réduire son exposition à l'approche de l'élection' explique Alastair McCaig, directeur des investissements chez Fernwealth

Quelques heures plus tôt les places européennes avaient aussi ouvert en recul, dans le sillage de la clôture des bourses asiatiques. La veille un sondage ABC-Washington Post donnait Donald Trump vainqueur.

Si les marchés voient Hillary Clinton comme la candidate du statu quo, ils ne sont pas surs de l'impact qu'aurait une présidence Trump sur le commerce.

Partager cette vidéo :

Publié le 02/11/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI