Vidéo associée: 

Les images de l’attaque d’Ottawa

Corps: 

L'attaque n'a pas duré plus de cinq minutes, entre le moment où Michael Zehaf-Bibeau est arrivé en voiture devant le monument aux morts, et celui où il a été abattu à l'intérieur du Parlement.

C'est à proximité de ce monument, peu après 9h30 heures locales, qu'il abat un soldat en lui tirant dans le dos avant de braquer une voiture.

Les images de vidéosurveillance ont été commentées par le chef de la police montée : 'Hier Zehaf-Bibeau a agi seul et c'est lui qui a perpétré les deux attaques, devant le monument national et dans le Parlement. L'enquête est en cours et déterminera si Zehaf-Bibeau a reçu un soutien dans la planification de cette attaque. Nous n'avons aucune information permettant de faire le lien entre les attaques de cette semaine à Saint-Jean sur Richelieu et à Ottawa' a déclaré Bob Paulson.

Avec la voiture braquée, il se gare aux abords de la zone protégée du Parlement, sous le nez de deux véhicules de police. Il court ensuite vers l'entrée principale du bâtiment. Il ne se trouvait alors qu'à quelques mètres du Premier ministre.

MIchael Zehaf-Bibeau est de nationalité canadienne. Âgé de 32 ans et de père libyen, il s'est récemment converti à l'islam. D'après les informations transmises par sa mère à la police, il avait l'intention de se rendre prochainement en Syrie.

'La Gendarmerie royale montée a aussi d'autres informations, non recoupées, suggérant qu'il s'est associé à un individu connu de nos services. Je peux confirmer que Zehaf-Bibeau ne figurait pas sur la liste des 90 voyageurs à haut risque sur lesquels la Gendarmerie royale enquête' a ajouté le chef de la police montée.

Les premiers coups de feu ont retenti juste après l'entrée de Michael Zehaf-Bibeau dans le bâtiment central du Parlement.

Partager cette vidéo :

Publié le 24/10/2014

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

21/09/2017