Vidéo associée: 

Les Français n’ont pas la tête à faire les soldes ou dîner au restaurant

Corps: 

C'est une des conséquences indirectes des attentats de la semaine dernière, sans doute révélatrice de l'état d'esprit et des préoccupations des Français pendant ces journées si particulières... Les restaurants, les musées, les cinémas ont été désertés. Le constat vaut également pour les soldes qui ont débuté le jour de la tuerie dans les locaux de Charlie Hebdo.

Partager cette vidéo :

Publié le 15/01/2015
Publicité