Vidéo associée: 

Publié le 07/05/2014

Les Etats-Unis au secours du Nigeria pour retrouver les adolescentes

Corps: 

'Deux jeunes filles mortes de morsures de serpent', les autres 'vendues comme esclaves' : les titres de la presse nigériane sont à l'image du désarroi des familles des lycéennes enlevées par Boko Haram.

Le collectif 'Bring Back our Girls' - 'Ramenez nos filles' - s'est à nouveau mobilisé à Abuja pour exprimer sa colère et son indignation après le rapt de huit adolescentes supplémentaires dimanche soir.

Le mouvement islamiste détiendrait ainsi plus de 230 jeunes filles, que les autorités peinent à localiser.

Une équipe américaine composée de 'militaires et d'experts est envoyée sur place', a déclaré Barack Obama répondant à l'appel à l'aide formulé par le Nigeria.

'A court terme, notre but c'est évidemment d'aider la communauté internationale et le gouvernement nigérian à faire tout ce qui est possible pour libérer ces jeunes filles. Mais nous allons devoir également gérer le problème plus vaste que pose ce type d'organisation' a ajouté le président américain.

Boko Haram sème la terreur au Nigéria. L'organisation islamiste serait responsable de la mort de 4000 personnes en quatre ans et de la fermeture de centaines d'écoles.

Dans une vidéo, son chef disait vouloir 'vendre' les adolescentes, ce qui constituerait un 'crime contre l'humanité', d'après l'ONU.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet