Vidéo associée: 

Publié le 08/03/2016

Les éditions allemande et française de Zaman refusent de suivre la ligne éditoriale d’Ankara

Corps: 

Plusieurs bureaux étrangers du quotidien turc Zaman font de la résistance après la mise sous tutelle de la rédaction d'Ankara par les autorités turques.

Les éditions allemande et française ont notamment choisi de ne pas suivre la ligne éditoriale fixée par les administrateurs de la maison-mère.

#Zaman : 'C'est comme si François Hollande tuait le Figaro, c'est ce qui s'est passé en #Turquie' (RSF) https://t.co/jVnsZNEEzJ- France Info (@franceinfo) 7 mars 2016

À Berlin, le rédacteur en chef local Suleyman Bag :

'Ce que vous voyez-là, c'est la dernière édition conjointe avec l'équipe turque de Zaman. A compter de lundi, nous publions une édition de Zaman sans aucune coopération avec la rédaction de Turquie parce qu'elle a été saisie par l'État. C'est l'édition que nos abonnés en Allemagne reçoivent. Ici, nous avons plus de 14 000 abonnés à la version papier.'

Le chef de file des députés verts allemands, Cem Ozdemir, veut aller plus loin.

'Cela doit avoir des conséquences sur nos relations avec la Turquie. L'Union européenne est une communauté de valeurs, et ceux qui veulent faire partie de cette communauté doivent respecter la liberté de la presse et la liberté d'opinion.'

Une allusion à la candidature de la Turquie à l'Union européenne alors qu'Ankara vient de mettre sous tutelle Cihan News Agency, la plus importante agence de presse privée de Turquie, quelques jours à peine après la saisie de Zaman.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet