Vidéo associée: 

“Les difficultés que les élèves ont au collège, on les retrouvera au lycée”

Corps: 

Nicolas Kemoun est professeur au lycée Guy de Maupassant à Colombes (92). Dans cette interview accordée à Euronews, il explique pourquoi il est inquiet pour l'avenir de son lycée qui est en zone éducation prioritaire. Pour lui, supprimer l'éducation prioritaire reviendrait à donner encore moins à ceux qui ont déjà le moins.

Partager cette vidéo :

Publié le 25/11/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI