Vidéo associée: 

Les détenus d’ETA reconnaissent les souffrances causées par le conflit

Corps: 

Le journal basque Gara a publié samedi un communiqué du collectif des prisonniers d’ETA, l’organisation séparatiste basque, dans lequel les détenus reconnaissent pour la première fois les souffrances causées par le conflit.

Les attentats perpétrés par ETA auraient causé la mort de plus de 800 personnes en l’espace de quatre décennies. Le plus meurtrier eut lieu en juin 1987 à Barcelone. Une voiture piégée explosa dans un centre commercial tuant 21 personnes.

ETA avait renoncé au combat armé en octobre 2011. Deux ans après, plus de 700 membres de l’organisation sont toujours détenus en Espagne et en France. Les militants, qui se sont vu refuser l’amnistie collective, pourraient utiliser désormais les voies légales pour recouvrer leur liberté à titre individuel, indique le récent communiqué.

Parallèlement à cette sortie médiatique, des proches de victimes d’attentats ont organisé samedi, à Mondragon, une cérémonie en hommage aux disparus.

Partager cette vidéo :

Publié le 29/12/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages