Vidéo associée: 

Les créanciers de la Grèce réunisà Bruxelles pour un sommet extraordinaire

Corps: 

BRUXELLES - 22 juin 2015 - Après des mois de négociations infructueuses, les principaux acteurs de la crise grecque se retrouvent lundi à Bruxelles. Un conseil des ministres des finances de la zone euro puis des chefs d'État et de gouvernement doit permettre de débloquer la situation.
A l'approche du 30 juin, date à laquelle la Grèce doit rembourser 1,6 milliard d'euros au FMI, les rencontres de lundi portent l'empreinte des sommets de la dernière chance. " Le sort de la Grèce se joue en grande part aujourd'hui " a affirmé ce matin Pierre Moscovici, Commissaire européen aux Affaires économiques et financières au micro d'Europe 1.
Concrètement, Athènes espère le déblocage d'une tranche de prêts de 7,2 milliards d'euros sans laquelle elle ne pourra honorer ses échéances. Problème, le FMI mais aussi les Européens, Allemagne en tête réclament des garanties de réformes qu'Alexis Tsipras tarde à présenter. Dimanche soir, le premier ministre grec a fait parvenir de nouvelles propositions et se trouve déjà à Bruxelles pour convaincre ses créanciers. " Des progrès ont été faits ces derniers jours mais nous n'y sommes pas encore " a lancé Jean-Claude Juncker, Président de la Commission européenne en guise d'introduction.
Un demi-encouragement qui cache mal la froideur avec laquelle le dernier plan du gouvernement grec a été accueilli. Wolfgang Schäuble, l'inflexible ministre allemand des finances estime qu'il ne contient rien de substantiel.

Partager cette vidéo :

Publié le 22/06/2015

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI