Vidéo associée: 

Publié le 27/02/2018

Les civils pris au piège dans la Ghouta orientale

Corps: 

A Saqba, dans la Ghouta orientale, les casques blancs extirpent des enfants prisonniers des décombres, après les frappes aériennes de l'armée syrienne et de ses alliés russes ce lundi.

Plusieurs villes et villages, comme Saqba et Douma, auraient été frappés sans relâche au cours de cette journée, portant à 44 le nombre de morts en l'espace de deux jours dans la région, malgré la trêve demandée par le conseil de sécurité des Nations Unies, et à laquelle Moscou avait ensuite annoncé se conformer. Un couloir humanitaire devait être respecté cinq heures par jour.

Mardi, cependant, les combats ont repris selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) et l'agence syrienne SANA.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet