Vidéo associée: 

Les business angels ont leur communauté en ligne

Corps: 

À Malte, il existe une plate-forme de financement participatif un peu particulière : elle vise à rapprocher entrepreneurs et business angels, créant une véritable communauté d’investisseurs un peu partout en Europe et dans le reste du monde. De plus, parmi ceux qui utilisent cet outil pour investir leur argent, mais aussi leur temps, leur savoir-faire et leur charisme dans des entreprises qui démarrent ou redémarrent, les femmes occupent une place prépondérante, souligne la créatrice de cette plate-forme, Brigitte Baumann. PDG de Go Beyond Investing, elle a elle-même gagné une notoriété mondiale en volant au secours d’entreprises en difficulté.

Parmi les bénéficiaires de la plate-forme, on peut citer “Morning Croissant”. Après deux levées de fonds, la société d’Alix spécialisée dans la location de meublés renoue avec les bénéfices.

Brigitte Baumann revient pour nous sur les critères qui poussent à investir dans une start-up : “c’est d’abord la qualité de l‘équipe”, dit-elle, “puis un modèle économique innovant et évolutif et enfin, s’il y a de bonnes relations et de bons co-investisseurs”.

Tous les mois, la plate-forme organise des rencontres virtuelles ou non entre entrepreneurs et investisseurs. Ces dernières années, le système a permis de lever sept millions d’euros pour le démarrage ou le développement de vingt-cinq entreprises. Et fait assez rare : les femmes sont très largement représentées dans ce réseau. “Nous sommes très fiers qu’un tiers de nos business angels soient des femmes alors que c’est 5% en moyenne dans ce type d’activité”, insiste Brigitte Baumann.

Mais au fait, pourquoi les business angels femmes ont-elles un vrai rôle à jouer dans le développement de ce modèle de financement ? Et quels sont les avantages de ce type de plate-forme en ligne ?

Même si les femmes ne représentent aujourd’hui qu’un tiers des chefs d’entreprise en Europe, elles sont de plus en plus nombreuses à rejoindre les rangs des investisseurs et apportent leur spécificité : elles s’orientent sur des secteurs plus divers que les hommes d’après Angele Giuliano, business angel chez AcrossLimits. “Les femmes s’intéressent davantage à des domaines pratiques comme les nouvelles technologies appliquées à la santé, à l‘éducation et à la culture”, explique-t-elle avant d’ajouter : “il y a aussi des femmes qui trouvent cela moins intimidant de défendre leur projet devant des femmes”.

La plate-forme met à disposition des documents légaux sur les entreprises ou encore des vidéos expliquant les projets. C’est un outil pratique pour des business angels femmes qui ont parfois peu de temps à consacrer à leur activité d’investisseurs. “Ce que j’aime”, insiste Angele Giuliano, “c’est d’avoir toutes les présentations de projets au même endroit et pour moi, cela simplifie beaucoup les démarches administratives”.

Mais le mot de la fin revient à Brigitte Baumann, PDG de Go Beyond Investing. Elle nous livre ses conseils aux entrepreneurs qui cherchent un financement : “il faut bien vous préparer avant de vous lancer, réunir de petits investisseurs et être sûr qu’ils peuvent vous aider à développer votre activité”.

Partager cette vidéo :

Publié le 07/03/2014

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité