Vidéo associée: 

Publié le 10/02/2016

Les 6 pays fondateurs du projet européen veulent aller de l’avant, malgré tout

Corps: 

Comment renforcer l'Union européenne, à l'heure où le projet européen semble battre de l'aile ? Pour y répondre, les ministres des Affaires étrangères des 6 pays fondateurs se sont retrouvés ce mardi à Rome.

Représentants de la France, de l'Allemagne, du Luxembourg, de la Belgique, des Pays-Bas et de l'Italie, ils ont réaffirmé leur attachement au projet européen, et leur volonté d'aller de l'avant, malgré tout.

'L'Europe est confrontée, sans aucun doute, à un des moments les plus difficiles depuis sa création il y a près de 60 ans. Il y a une conjonction d'éléments : la question migratoire, les menaces terroristes, la perspective d'un référendum britannique sur l'adhésion, et les conséquences prolongées de la crise financière et économique.' Paolo Gentiloni, chef de la diplomatie italienne

L'Europe doit-elle être à géométrie variable ? Cette perspective n'était certes pas celle des pères fondateurs qui ont élaboré le Traité de Rome il y a bientôt 60 ans.
Mais c'est aujourd'hui une question de survie pour cette entité qui compte désormais 28 Etats membres, et qui est confrontée à une vague de défiance.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet