Vidéo associée: 

Publié le 25/01/2017

L’effet Trump sur la colonisation israélienne

Corps: 

La colonisation israélienne repart de plus belle. Le gouvernement de Benjamin Netanyahou vient d'annoncer la construction de 2 500 nouveaux logements en Cisjordanie. Dimanche déjà, 566 nouveaux logements avaient été autorisés à Jérusalem-Est. Des annonces faites au mépris de la résolution des Nations Unies condamnant la colonisation, adoptée il y a tout juste un mois.

'L'annonce israélienne de 2 500 nouveaux logements dans les territoires occupés n'est rien d'autre qu'une déclaration de guerre à la paix, une déclaration de guerre à la solution à deux États. Cela veut dire que le gouvernement israélien est déterminé à bafouer le droit international et la résolution 2334, la plus récente adoptée par le Conseil de sécurité des Nations Unies', a réagi Moustafa Barghouti, membre du Conseil législatif palestinien.

2,500 . - - Benjamin Netanyahu (@netanyahu) 24 janvier 2017

_ 'Je suis d'accord avec le ministre de la Défense sur la construction de 2 500 unités de logement en Judée-Samarie. Nous construisons et nous continuerons à construire'_

Cette relance de la colonisation coïncide avec l'arrivée de Donald Trump au pouvoir. Benjamin Netanyahu sait que le nouveau président américain et son entourage sont plus favorables à la colonisation que l'administration Obama. Un journal israélien soulignait par exemple que la famille de Jared Kushner, gendre et conseiller spécial de Donald Trump, a fait don de dizaines de milliers de dollars à des organisations de colons en Cisjordanie.

Spicer neither condemns nor supports Israel decision on 2,500 new settler homes in West Bank https://t.co/2UpKb9vvD1- Haaretz.com (@haaretzcom) 24 janvier 2017

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet