Vidéo associée: 

Le zapping des questions au gouvernement

Corps: 

Le budget 2014 était au menu des questions au gouvernement du mardi 17 septembre.

Marc-Philippe Daubresse (UMP) dément la pause fiscale en 2014 et dénonce une nouvelle augmentation des impôts. Le ministre du Budget, Bernard Cazeneuve, lui a rétorqué que cette hausse d’imposition était due à la non indexation de l’impôt sur le revenu, sous le précédent gouvernement, avant d’inventer une toute nouvelle taxe : celle de la mauvaise foi, où M. Daubresse serait lourdement imposé. "Si vous aviez dû inventer une taxe sur la mauvaise foi, votre assiette serait large, votre taux élevé et vous seriez imposé sur la fortune".

Autre thème abordé, celui de la sécurité. Christian Estrosi (UMP) a évoqué l’affaire du bijoutier qui a abattu son agresseur à Nice, en déplorant la réforme pénale menée par Christiane Taubira. Il regrette "une incitation à la violence", provoquée par le projet de loi. La Garde des Sceaux l’a accusé de réaliser volontairement un amalgame, alors que la réforme pénale ne concerne que les peines d’emprisonnement inférieures à 5 ans, bien loin des réclusions criminelles de 25 ans, après un vol à main armée…

Enfin, Didier Quentin (UMP) a déploré l’allégement des conditions d’accession à la nationalité française par le gouvernement actuel. Manuel Valls, le ministre de l’Intérieur, a, quant à lui, estimé qu’accorder la nationalité française aux étrangers méritants serait à la fois une "fierté" et une "chance" pour le pays.

Partager cette vidéo :

Publié le 17/09/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages