Vidéo associée: 

Le véritable coût de la monarchie belge

Corps: 

Crise oblige, le nouveau roi des Belges devra appliquer une réforme historique concernant les moyens financiers de la famille royale.
Ainsi en a t-il été décidé en juin dernier.
Son épouse – la future reine- et lui seront épargnés ainsi que les anciens monarques Albert II et son épouse, mais les autres devront revoir leur train de vie à la baisse et seront en outre soumis à l’impôt, alors que jusqu‘à présent il n’en payait aucun et que les comptes de la monarchie étaient d’une opacité quasi-totale

Voici le budget royal officiel, la “liste civile” du Roi, en somme ce que l’Etat lui alloue pour exercer ses fonctions.
10.6 millions d’euros dont les deux tiers sont engloutis en traitements et salaires, le reste couvrant l’entretien des habitations royales, les frais de visites officielles, et ceux de chauffage, d’electricité et du parc automobile.

Mais c’est un chiffre trompeur. Car plus de la moitié des dépenses liées à la monarchie sont prises en charge en dehors du budget du roi, par les divers ministères.

C’est ce qu’on appelle les coûts masqués. Ils s‘élèveraient à 17,8 millions d’euros.

Mais cela ne s’arrête pas là car les membres de la famille royale, l’ex-reine Fabiola et les autres enfants du roi touchent également des “dotations princières”, lesquelles vont être rabotées selon la réforme. Ils continueront à percevoir une somme mais nettement diminuée, et leurs enfants eux devront travailler.

Voici ce qu’ils touchent actuellement.

La “pension” de la reine Fabiola est la plus spectaculaire et la plus décriée, avec près d’un million et demi par an.
Elle sera désormais divisée par 3.
Philippe, l’héritier touchait près d’un million et son frère et sa soeur, sans grande fonction officielle, plus de 300 000 euros par an.

Au total le coût de la monarchie s‘élève à plus de 30 millions par an. Reste que les économies réalisées avec la réforme ne devraient pas excéder 1 million.

Et puis il y a la fortune personelle du roi, acquise notamment par héritage.
Le site officiel du palais reconnait l’existence d’une propriété dans le sud de la France et d’un yatch.

Le tout n’excèderait pas les 12,4 millions mais certains experts l’estime plutôt à 1 milliard.
Quant aux propriétés et biens mobiliers de la famille, châteaux, etc, la valeur totale de ce patrimoine s‘élève à 780 millions d’euros,

Cette réforme ne devrait pas changer beaucoup choses au train de vie du gotha belge pour encore quelques générations.

Partager cette vidéo :

Publié le 19/07/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité