Vidéo associée: 

Le torchon brûle entre les pays du Golfe

Corps: 

Rien ne va plus dans le Golfe. Pour la première fois depuis trente ans, un incident diplomatique déchire le Conseil de coopération du Golfe. L’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et Bahreïn ont rappelé ce mercredi leurs ambassadeurs à Doha. Le Qatar en effet se serait immiscé dans les affaires de ces pays, les faisant crier à l’ingérence.

Le soutien de plus en plus marqué du Qatar aux Frères Musulmans, ainsi que d’autres incidents ont échauffé les esprits. Explications de nos correspondants, d’abord à Dubaï aux Emirats, puis à Doha au Qatar :

François Chignac, Dubaï :
“Dans ce dossier où les tensions ne datent pas d’hier, la condamnation il y a deux jours, ici à Dubaï, à sept ans de prison, du Qatari Mahmoud Abdel Rahmane al-Jidah, est loin d’avoir apaisé les esprits. Et cette fracture entre Doha et ses voisins du Golfe pourrait bien sonner le glas de l’alliance des nations pro-occidentales qui avait vu le jour dans les années 80”.

Maha Barrada, Doha :
“La réponse officielle, ici à Doha, a été une réaction de surprise. Selon un communiqué, le Qatar ne va pas rappeler ses ambassadeurs à son tour, et il reste engagé dans la préservation de la “sécurité et la stabilité” du Conseil de Coopération du Golfe. Tous les regards sont à présent tournés vers le Koweït, un ancien membre du GCC, dont l‘émir va tenter d’arranger les choses”.

Partager cette vidéo :

Publié le 05/03/2014

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité