Vidéo associée: 

Publié le 25/09/2017

Le SPD se range dans l’opposition

Corps: 

Les militants étaient encore sous le choc de la défaite, à l'annonce des résultats du scrutin au siège du SPD, à Berlin. Dans la foulée, les sociaux-démocrates ont annoncé se retirer de la coalition. Martin Schulz compte se ranger désormais du côté de l'opposition.
'Je crois que Martin Schulz et le bureau exécutif ont raison', estime une ancienne candidate du parti à la présidentielle, 'car le SPD serait en position d'infériorité au sein d'une grande coalition, et ne serait pas en capacité de se réinventer'.

'Martin Schulz est arrivé trop récemment dans la politique nationale pour être seul responsable de ce résultat', affirme un jeune militant. 'Il vient des problèmes internes au SPD et d'un contexte particulier dans le pays. Martin Schulz est aussi la bonne personne pour incarner l'opposition'.

Martin Schulz entend aussi garder un oeil sur l'AfD, le parti d'extrême droite qui fera son entrée au Bundestag.

'Le SPD ne reviendra pas dans la coalition', explique Lutz Faupel, journaliste à Euronews, 'mais Martin Schulz reste en place et tente sa chance dans l'opposition. L'Allemagne semble se tourner vers une grande coalition, mais à quel prix politique ? ', interroge-t-il.

La débâcle du SPD! Après leur résultat 'difficile et amer' les sociaux-démocrates refusent de gouverner avec #Merkel https://t.co/8PggA6s2Gg pic.twitter.com/Ogqkg4gOUc- Ulysse Paris (@ulyssepariser) 24 septembre 2017

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet