Vidéo associée: 

Le Royaume-Uni, premier à autoriser les bébés de “trois parents”?

Corps: 

Le Royaume-Uni pourrait devenir le premier pays à légaliser la technique de procréation dite des “trois parents”. Ce processus vise à éviter que des mères ne transmettent à leurs bébés des maladies génétiques graves, en remplaçant leur ADN mitochondrial défectueux par celui d’une donneuse. Le gouvernement vient d’approuver ce procédé. Le débat pour le légaliser devrait avoir lieu en 2014 au Parlement

“Nous n’essayons pas de changer l’apparence des gens, nous ne touchons pas à l’ADN nucléaire qui provient des deux parents, responsable de notre apparence, de notre façon d’agir. Il s’agit de l’alimentation en énergie pour la cellule et seulement ça.” précise Sally Davies, médecin hygiéniste en chef pour l’Angleterre.

Le projet inquiète, et pas seulement les groupes religieux. “Une fois que l’on franchit cette ligne, nous allons inévitablement, petit à petit vers ce futur que tout le monde veut éviter, un marché eugéniste de bébés sur mesure.” estime David King, directeur de l’organisation laïque Human Genetics Alert, spécialisée dans les questions génétiques.

L’apparence d’un enfant est déterminée par des caractéristiques codées dans l’ADN du noyau de la cellule, et non dans l’ADN mitochondrial. Ainsi, même en remplaçant celui-ci, le bébé né de cette technique ne ressemblerait qu‘à ses deux parents.

Partager cette vidéo :

Publié le 29/06/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité