Vidéo associée: 

Le référendum hongrois sur l’immigration fait peur aux musulmans

Corps: 

Un référendum en Hongrie sur la politique migratoire, et un risque sérieux pour que celle-ci se durcisse encore. Les Hongrois vont devoir se prononcer sur l'accueil ou non de nouveaux réfugiés dans leur pays.

Les musulmans de Budapest, qui disent ressentir la pression de ce référendum, ont pris les devants et organisé des rencontres et visites de mosquées :

Tayseer Saleh est l'imam de la mosquée de Darusallam à Budapest :
" Ils disent que cette campagne est contre les migrants mais en réalité il s'agit d'une campagne contre les musulmans, c'est comme qu'elle est ressentie par la plupart des gens. La grande majorité des migrants sont musulmans, donc indirectement c'est contre l'islam. Et les musulmans de Hongrie en souffrent ".

Selon un sondage de 2011, seuls 5.600 musulmans vivent à Budapest. Beaucoup d'entre eux se sentent stigmatisés et la communication du gouvernement de Viktor Orban n'arrange pas les choses.

Timea Nagy, musulmane hongroise :
" Je commence à sentir que mon propre pays me rejette. Je me considère comme une bonne Hongroise, et je veux l'être, mais si les gens sont entourés par ce genre de propagande et qu'ils sont si influençables, ça fait se poser des questions ".

Le référendum de ce dimanche doit atteindre 50% de participation, faute de quoi il sera invalidé, ce qui fragiliserait Viktor Orban. Mais si le seuil est atteint, il y a peu de doute sur l'adoption d'une politique bien plus dure en matière d'immigration.

Partager cette vidéo :

Publié le 01/10/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité