Vidéo associée: 

Publié le 08/06/2017

Le récit du séjour dans lespace de Thomas Pesquet

Corps: 

Thomas Pesquet a tenu une conférence de presse pour la première fois depuis son retour sur Terre. Le spationaute français s'est exprimé ce mardi depuis le Centre Européen des Astronautes, situé à Cologne, en Allemagne.
Au cours de ses plus de 200 jours sur la station spatiale internationale, il a multiplié les expériences scientifiques aux côtés du Russe Oleg Novitski et de l'Américaine Peggy Whitson.

Thomas Pesquet raconte son atterrissage : " On a l'impression d'être dans un volcan en fusion " https://t.co/fPyI63bbbL- Le Monde (@lemondefr) 5 juin 2017

'Cela m'a donné confiance en la coopération internationale', explique le spationaute. 'On le fait tous les jours au sein de l'Agence Spatiale Européenne. On va même étendre cette coopération à des partenaires comme la NASA, les Russes, les Canadiens, les Japonais... Donc c'est quelque chose qui marche, ce n'est pas une vue de l'esprit. Ce n'est pas toujours facile de faire marcher l'Europe, mais ça marche. On le voit tous les jours au sein de l'ESA, cela nous permet de faire des choses que l'on serait incapables de faire tous seuls'.

C'est la fin de la mission spatiale - 6 mois de souvenirs qui ont bouleversé ma vision de la planète... #Proxima https://t.co/x3e8DwyvBk- Thomas Pesquet (@Thom_astro) 4 juin 2017

Thomas Pesquet se réadapte désormais à sa vie terrestre. Mais il n'en a pas encore fini avec sa mission Proxima, puisqu'il sera encore un objet d'études pour les médecins et les scientifiques au cours des six prochains mois.

What's the first thing you would do after landing safely back on Earth? Thom_astro #Proxima #ImageOfTheWeekhttps://t.co/wLyovu7aUC pic.twitter.com/lOuXyLDfBT- Human Spaceflight (esaspaceflight) 6 juin 2017

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet