Vidéo associée: 

Le prix des faillites, des échecs et des erreurs

Corps: 

Peu importe la cause. Que ce soit une décision de justice, des comportements politiques ou simplement un erreur humaine : les évènements de Business Weekly cette semaine ont une chose en commun : ils se terminent tous par une faillite coûteuse.

Pour la deuxième fois en 12 ans, l'Argentine a fait faillite. Le pays n'a pas honoré le paiement d'un intérêt sur sa dette après avoir échoué à trouver un accord avec deux fonds réfractaires, les fameux fonds vautour.

'Nous avions l'argent cette fois-ci', a déclaré Buenos Aires. Maigre consolation pour le peuple argentin qui va payer la facture.

Deuxième faillite, deuxième échec : cette fois-ci aussi, après une décision de justice condamnant l'Etat russe à indemniser à hauteur de 50 milliards de dollars, les ex-actionnaires de Ioukos, la compagnie pétrolière que Moscou a poussée à la faillite selon le tribunal.

Et pour finir : les charges financières dues au désastre du Costa Concordia. L'épave du bateau de croisière a effectué sa dernière escale à Gênes oú il va être démantelé après une coûteuse fin de vie.

Tout ces sujets sont dans le Business Weekly de cette semaine

mots-clés : Russie, Argentine

Partager cette vidéo :

Publié le 01/08/2014
Publicité

Contenus sponsorisés