Vidéo associée: 

Le président iranien condamne le terrorisme islamiste, et les Occidentaux d’en être à l’origine.

Corps: 

Le président iranien Hassan Rohani s'est exprimé devant l'assemblée générale des Nations-Unies. S'il a condamné les meurtres commis par des groupes terroristes, comme le groupe Etat islamique, il a surtout blâmé l'Occident, qui serait selon lui à l'origine de cet islamisme radical, un héritage du passé colonialiste.

'Les erreurs stratégiques de l'Occident sur les problèmes du Moyen-Orient, de l'Asie centrale ou du Caucase, ont fait de ces parties du monde, un paradis pour les terroristes et les extrêmistes (...). Certaines agences de renseignement ont armé des hommes devenus foux, et qui n'épargnent plus personne.' a t-il déclaré.

Le président iranien, qui soutient la Syrie de Bachar al Assad, plaide pour une solution régionale au problème islamiste, une maladie selon lui contagieuse. Il a surtout critiqué, à mots couverts, les bombardements des américains et ses alliés en Syrie et en Irak, tout en rappellant une nouvelle fois sa condamnation des sanctions internationales aux lourdes conséquences pour son économie et sa population.

"La démocratie est le résultat de la croissance et du développement et non le résultat de la guerre et de l'agression.
La Démocratie n'est pas un bien exportable à envoyer de l'Ouest vers l'Est.'

Hier, le président iranien a rencontré David Cameron le premier ministre britannique, une première pour ces 2 pays depuis 1979, engagés maintenant dans une négociation toujours très difficile sur le nucléaire iranien.
Ces discussions doivent aboutir à un accord, en théorie, d'ici le 24 novembre.

Partager cette vidéo :

Publié le 25/09/2014

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages