Vidéo associée: 

Le président du Congrès brésilien écarté de son mandat

Corps: 

Au Brésil, le président du Congrès des députés est suspendu de son mandat et de ses fonctions à la tête de la chambre.

Eduardo Cunha était jusqu'à présent le principal chef d'orchestre de la procédure de destitution lancée à l'encontre de la présidente Dilma Rousseff.

Un juge du Tribunal suprême fédéral brésilien, Teori Zavaski, a estimé qu'Eduardo Cunha avait usé de ses fonctions 'dans son propre intérêt' pour empêcher les investigations dont il fait l'objet dans le cadre du scandale Petrobras.

Dans le cas où, comme les observateurs s'y attendent, la présidente Dilma Rousseff était écartée du pouvoir, M Cunha était jusqu'aujourd'hui le second dans l'ordre de succession.

Le juge du Tribunal suprême fédéral estime qu'Eduardo Cunha 'ne présente pas les conditions personnelles minimales (...) pour la substitution de la présidence de la République.'

Le 11 mai, les sénateurs brésiliens doivent se prononcer sur l'ouverture formelle d'un procès en destitution de Dilma Rousseff. Un vote favorable à la majorité simple impliquerait que la présidente soit écartée en attendant le jugement.

Partager cette vidéo :

Publié le 05/05/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI