Vidéo associée: 

Publié le 11/01/2017

Le premier “Tintin” prend des couleurs

Corps: 

Ils se sont déguisés en Tintin, Capitaine Haddock et ont même apporté l'Amilcar, la voiture légendaire du célèbre reporter créé par Hergé. Des tintininophiles se sont retrouvés sur la Grand-Place de Bruxelles pour célébrer la réédition en couleurs de 'Tintin au pays des Soviets'. De quoi raviver la passion des plus passionnés.

'J'étais très content quand c'était en noir et blanc, mais finalement pourquoi pas. Il faut bouger avec son temps. C'était le seul album qui n'était pas en couleur. C'est peut-être une bonne chose', souligne ce fan.

Les secrets hauts en couleur de Tintin au pays des Soviets https://t.co/KYwr4lLlCP pic.twitter.com/53O2jgrac7- Le Figaro (@Le_Figaro) 11 janvier 2017

Paru en 1930 sous forme de série, 'Tintin au pays des Soviets' est le premier album de la saga. Publié en noir et blanc, à l'instar des dix premiers tomes, il était en revanche le seul opus, jusqu'à présent, à n'avoir jamais pris des couleurs.

Plus de 30 ans après la mort d'Hergé, la Tintin Mania reste intacte : 'Tintin c'est ma jeunesse, c'est des aventures, c'est une collection, c'est la Belgique, c'est une partie de ma vie', explique cet amoureux de la série, déguisé en Capitaine Haddock.

Les aventures de Tintin ont été vendues à plus de 230 millions d'exemplaires à travers le monde et ont été traduites dans plus de 80 langues et dialectes. La série compte 24 albums, le dernier, inachevé, a été publié en 1986, après la mort d'Hergé.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet