Vidéo associée: 

Publié le 05/06/2014

Le Pont Pegasus, à Bénouville, a ouvert les commémorations du Débarquement

Corps: 

Il y a soixante-dix ans, l'Europe jouait son avenir lors d'une bataille historique. Le débarquement sur la Normandie a vu l'une de ses premières victoires ici, au dessus du pont de Bénouville, surnommé Pegasus Bridge, quand les parachutistes britanniques ont pris le contrôle du pont dans la nuit du 5 au 6 juin, empêchant ainsi toutes forces nazies d'arriver en renfort.

Ce jeudi, en prélude aux commémorations de demain sur la plage de Ouistreham, le prince Charles, accompagné de plusieurs vétérans du Jour J, a traversé le fameux pont et a déposé une gerbe de fleurs sur le monument aux morts.

Roy Catman est un ancien commando anglais, il se souvient : 'Nous avons eu pire que ça au Moyen-Orient. Mais c'était quand-même très effrayant. Il y avait des tirs de mortier et de mitrailleuses depuis les dunes de sables dans le fond de la plage. Mais on s'est battu et on est passé à travers'.

Beaucoup des troupes appelées à débarquer en France sont parties de Portsmouth, en Angleterre. C'est là qu'une réconstitution a été organisée avec des soldats Britanniques et Néerlandais ce jeudi.

Demain une vingtaine de chefs d'Etat et de gouvernement sont attendus pour les cérémonies, et pas moins d'un million de personnes tout le long de la côte normande.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet