Vidéo associée: 

Le Pape François pour l’absolution de l’avortement

Corps: 

Le pape François maintient la possibilité pour tous les prêtres d'absoudre un avortement.
Réformiste, progressiste ? Oui et non. Dans une lettre apostolique, au lendemain de la clôture du jubilé de la miséricorde, le pontife appelle les tous les prêtres à confesser et à absoudre une femme ayant avorté ou une personne l'ayant aidé, alors que jusqu'à présent, seuls les évêques et certains prêtres expressément mandatés avaient la possibilité de le faire. Ceci, tout en rappelant que l'avortement est un péché grave, parce qu'il met fin à une vie innocente.

'Ce n'est pas un retournement du pape sur des questions importantes de la foi comme l'avortement qui reste un crime et un pêché. Mais c'est la façon dont est vu ce pêché qui change. Le pape, dit, que Dieu est si miséricordieux qu'aucun prêtre, aucune loi ne peut s'élever contre un pêcheur si Dieu décide de lui pardonner. C'est quelque chose de très sérieux', explique la journaliste d'ANSA, Giovanna Chirri.

Depuis le début de son pontificat, le pape a déjà tenté de revoir l'accueil des divorcés-remariés et des homosexuels au sein de l'Eglise, par des propos forts et choquant pour les milieux catholiques conservateurs.

'Si une personne est homoxesuelle et recherche Dieu et a de bonnes intentions, qui suis-je pour le juger ?'

C'est lors du synode sur la famille en 2015 que le Pape a tenté d'amorcer un changement doctrinal et pastoral dans l'Eglise sur ces deux points sensibles. Et il l'a répété encore cette année, après la tuerie d'Orlando, exhortant les chrétiens à présenter des excuses et à demander pardon aux homosexuels, à les accompagner sur le chemin pastoral.

'Le courage apostolique apporte la vie et ne fait pas de notre vie chrétienne un musée des souvenirs.'

Mais les avancées sont minces, même si le pape tient à garder ouverte la porte de la miséricorde et qu'il vient d'instaurer une journée mondiale des pauvres, les divorcés remariés peuvent finalement recommunier, mais cela n'a rien d'automatique et l'homosexualité reste un pêché comme l'avortement.

Partager cette vidéo :

Publié le 22/11/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

22/08/2017
22/08/2017

Pages