Vidéo associée: 

Le pape François en Azerbaïdjan, qui compte seulement 570 catholiques

Corps: 

Après Tbilissi, Bakou. Le pape François a poursuivi son voyage dans le Caucase par la capitale de l'Azerbaïdjan. Il a
été accueilli par le président Ilham Aliev. Puis a célébré la messe à l'église de l'Immaculée conception, où est installée l'unique communauté catholique, soit 570 fidèles, dans un pays de neuf millions d'habitants à 93% musulmans. Il a prêché la paix et la tolérance religieuse.

'C'est magnifique, incomparable, a expliqué une paroisienne. Le pape en personne qui vient nous rendre visite, c'est
une bénédiction. Pour nous les Azéris, pour notre pays. Nous sommes tous en communion avec lui.' 'C'était une expérience très forte sur le plan émotionnel, a commenté une Britannique qui a assisté à la messe. Quand il est arrivé, on a senti la paix nous envahir. C'est très difficile à décrire. C'était vraiment très beau, c'est un honneur pour nous d'être là aujourd'hui.'

Commentant ses déplacements dans des pays où les catholiques sont très peu nombreux, le pape s'est interrogé à haute voix en ces termes : 'On pourrait penser que je perds mon temps' ; 'Certainement pas', a-t-il enchaîné, sous les applaudissements.

Partager cette vidéo :

Publié le 02/10/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages