Vidéo associée: 

Le Pakistan s’enfonce un peu plus dans la crise

Corps: 

Imran Khan a quitté les discussions entamées avec le gouvernement ce jeudi. Une condition à leur reprise : Nawaz Sharif doit démissionner de son poste de Premier ministre.

Il réitère là le point de départ de la fronde qu'il mène depuis près d'une semaine aux côtés du religieux Tahir ul-Qadri, et de 2 000 manifestants qui occupent les abords du Parlement, accusant Nawaz Sharif de fraudes électorales en mai 2013.

Face à un Premier ministre incapable de gérer cette crise et à une opposition qui semble trop faible pour prendre le pouvoir, ce conflit pourrait bien faire le jeu de l'armée dans un pays où les coups d'Ãtat ne sont pas rares.

Partager cette vidéo :

Publié le 22/08/2014