Vidéo associée: 

Le New York Forum Africa s’est ouvert au Gabon

Corps: 

Réunir des décideurs politiques et économiques pour penser l’avenir du continent africain. C’est l’ambition affichée par le New York Forum Africa, qui tient sa deuxième édition à Libreville au Gabon. Un événement à l’initiative du président gabonais Ali Bongo Ondimba et du publicitaire et homme d’affaires Richard Attias.

Parmi ses nombreux invités, l’entrepreneur, Ivor Ichikowitz à la tête du groupe Paramount Afrique du Sud, un leader mondial de la défense et de l’armement : “pendant longtemps, on a parlé de l’essor de l’Afrique, et c’est un petit peu ce qui s’est passé. Et maintenant c’est une réalité, la réalité c’est que les Africains aujourd’hui sont responsables de leur avenir. Le fait que tout le monde vienne en Afrique en est la preuve”.

Faire des affaires en Afrique, mais aussi permettre au continent de se prendre en main, c’est aussi le credo d’un autre participant, Henri-Claude OYIMA, PDG du groupe financier gabonais BGFIBank : “L’Afrique a une population jeune, très importante, a des ressources minières importantes. Donc à partir de là, l‘émergence de l’Afrique, ce n’est pas un choix mais une nécessité. Une nécessité parce que la jeunesse africaine, parce que les Africains, doivent vivre en Afrique et donc par ricochet développer l’Afrique par leurs propres moyens”.

Promouvoir l‘émergence d’une Afrique innovante, et autonome, le New York Forum Africa s’y emploie. Durant trois jours, quelques 700 personnalités vont participer aux nombreux débats.

“Alors que l’Europe est rongée par le doute et que son économie est en berne, ironie du sort c’est ici en Afrique que les voyants sont au vert.
L‘émergence économique de l’Afrique n’est plus un mythe mais bel et bien une réalité, et ils sont désormais très nombreux à venir surfer sur cet afro-optimisme”, depuis Libreville, François Chignac.

Partager cette vidéo :

Publié le 15/06/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité