Vidéo associée: 

Le Mémorial de Caen annule en catastrophe un colloque d'extrême droite

Corps: 

"Nous ne pouvions pas laisser les clés du Mémorial à un colloque, dont nous n'étions pas les organisateurs, suspecté de soutenir Bachar El Assad". C'est avec ces mots que Stéphane Grimaldi, le directeur du mémorial de Caen, a expliqué son refus d'accueillir un colloque intitulé "Les enjeux de la Syrie et de sa région". Dans un communiqué, le "Collectif pour une Syrie libre et démocratique" avait demandé l'annulation de ce colloque "pro Assad", arguant que certains participants seraient proches de l'extrême droite. La polémique prenant de l'ampleur sur les réseaux sociaux, le Mémorial a donc fini par annuler l'intervention. De leur côté, les organisateurs du colloque, ont fait part de leur incompréhension dans les colonnes de Ouest-France. "Nous ne sommes pas contre l'opposition syrienne, mais contre ces gens, ces djihadistes à l'intérieur de la Syrie. Nous ne sommes pas pro-Assad".

Partager cette vidéo :

Publié le 15/11/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité