Vidéo associée: 

Le Kirghizstan veut prendre exemple sur les démocraties européennes

Corps: 

Il dirige ce qui est en train de devenir la première démocratie parlementaire d’Asie centrale. Le Président du kirghizstan, Almazbek Atambaev, est venu à Bruxelles signer un accord pour la promotion de l’Etat et droit et a obtenu un soutien financier de 13,5 millions d’euros.

“ Le Kirghizstan fait encore face à de nombreux défis, notamment parachever l’Etat de droit, respecter les droits de l’Homme et promouvoir la réconciliation inter-ethnique. Il est donc important que les partenaires du Kirghizstan soutiennent le pays dans sa consolidation de la démocratie “ , a expliqué le Président de la Commission José Manuel Barroso.

Le Président Atambaiev s’est engagé à ne faire qu’un seul mandat et son successeur sera élu en 2015. D’ici là, beaucoup reste à faire comme la réformé le système judiciaire.

“ Il m’a fallu six heures et quarante minutes pour venir à Bruxelles. D’un côté, notre pays est loin de l’Europe, mais de l’autre, dans notre ère mondialisée, tout est proche. Et pour ce qui est de l‘établissement de la démocratie parlementaire, seule l’Union européenne peut nous aider “ , assure-t-il.

Le Kirghizstan n’en reste pas moins extrêmement dépendant de la Russie où une bonne partie de sa population émigre pour travailler. Il s’apprête aussi à rejoindre l’Union douanière chapeautée par Moscou.

Partager cette vidéo :

Publié le 19/09/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

22/08/2017
22/08/2017

Pages