Vidéo associée: 

Le Kénya demande à l’ONU de déplacer le camp de réfugiés de Dadaab en Somalie

Corps: 

Le Kénya a demandé aux Nations Unies de déplacer le plus grand camp de réfugiés au monde, qui se trouve sur son territoire. Les autorités soupçonnent en effet les islamistes shebab de se cacher dans l'immense complexe de Dadaab où vit un demi-million de réfugiés somaliens.

Installé au début des années 1990, Nairobi veut désormais que le camp soit déplacé de l'autre côté de la frontière, en Somalie. Les autorités ont fixé un délai de trois mois, sans quoi elles promettent de déplacer elles-mêmes les réfugiés.

Un mur long de 700 kilomètres est en cours de construction à la frontière entre les deux pays, afin d'empêcher les incursions des shebab. Il s'agit d'une mesure de sécurité en réaction au massacre de l'université de Garissa qui a fait plus de 140 morts.

Dans sa demande au Haut Commissariat aux Réfugiés, le vice-président kényan a ajouté que son pays changerait après cette attaque, comme les Etats-Unis après les attentats du 11 septembre.

L'an dernier, le Kénya avait déporté des dizaines de Somaliens après des attaques menées sur son sol.

I

Partager cette vidéo :

Publié le 12/04/2015
Publicité

Contenus sponsorisés