Vidéo associée: 

Publié le 27/07/2017

Le jackpot de la ministre du Travail fait polémique

Corps: 

C'est un plan social qui aurait rapporté gros à Muriel Pénicaud. L'actuelle ministre du Travail était en 2013 directrice générale des ressources humaines de Danone. Une activité très lucrative si l'on en croit les révélations de L'Humanité ce jeudi 27 juillet qui explique qu'elle aurait réalisé une plus-value boursière de 1,13 million d'euros. C'est le 30 avril 2013, en une seule journée qu'elle aurait gagné plus d'un million d'euros de stock-options. Deux mois plus tôt, un plan social comprenant une suppression de 900 postes avait été annoncé, ce qui aurait permis de faire bondir les actions du groupe. L'Humanité a pris la calculette et estime que la future ministre aurait alors réalisé un bénéfice boursier de 60% par rapport à sa mise de départ. Une très belle opération financière qu'elle pourrait finir par payer cher. Ayant déjà son nom cité dans l'affaire du "French Tech Night" de Las Vegas, ces nouvelles révélations devraient provoquer des remous en plein débat sur la loi Travail. Au Sénat, l'écologiste Corinne Bouchoux et le socialiste Martial Bourquin ont déjà épinglé la ministre.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet