Vidéo associée: 

Le gouvernement ukrainien demande le soutien de la communauté internationale

Corps: 

Des manifestants rassemblés devant le bâtiment du
Parlement, à Kiev, ont réclamé dimanche une aide concrète de la communauté internationale. Et pas seulement des mots. Même tonalité à l’intérieur,
où le Premier ministre, Arseni Iatseniouk, a assimilé
à une “déclaration de guerre” la décision du président russe, Vladimir Poutine, d’autoriser ses forces armées à intervenir en territoire ukrainien.

“Nous sommes au bord du désastre, a-t-il estimé. Et nous pensons que nos partenaires occidentaux ainsi que l’ensemble de la communauté internationale soutiendront l’intégrité territoriale et l’unité de l’Ukraine.”

Un espoir partagé dans la capitale. Où, à peine le président Ianoukovitch renversé, la population aspirait à retrouver un peu de calme. “Nous sommes des gens ordinaires et nous sommes très inquiets pour nos enfants, nos fils et nos filles, témoigne ainsi cette femme. Mais bien sûr, nous protégerons notre pays par tous les moyens, aussi bien moralement que physiquement.”

“Nous ne voulons pas la guerre, poursuit cet homme. C’est la seule chose que je puisse dire : nous ne voulons pas la guerre. Particulièrement avec la Russie, avec qui nous avons vécu côte à côte, et nous continuerons à vivre côte à côte avec elle. Tout ça, c’est de la politique, Les gens ne devraient pas se battre, ils ne devraient plus mourir aujourd’hui pour ça.”

Une Ukraine “unie et indivisible” qui ne soit soumise
à aucune ingérence extérieure : c’est aussi l’appel
lancé par l’homme le plus riche du pays, Rinat Akhmetov… un ex-soutien de Viktor Ianoukovitch…

Partager cette vidéo :

Publié le 02/03/2014

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité