Vidéo associée: 

Le G8 étale ses divisions sur la Syrie au sommet d’Enniskillen

Corps: 

Commerce international et Syrie sont au menu du sommet du G 8 qui a débuté ce lundi à Enniskillen en Irlande du Nord. Le Britannique David Cameron a longuement évoqué avec ses hôtes l’importance des négociations commerciales entre les Etats-Unis et l’Union européenne. Ces discussions démarreront début juillet à Washington.

“ Nous parlons ici de ce qui pourrait être le plus grand accord sur le commerce bilatéral jamais conclu dans l’histoire, un accord qui aura un impact bien plus important que tous les autres accords réunis “ a déclaré le Premier ministre britannique.

Un optimisme tempéré par Barak Obama. Il sait qu’il devra ferrailler avec un Congrès plutôt sceptique.

“ Le commerce est crucial mais ce n’est pas un remède miracle, a estimé le président américain. Cela doit faire partie d’une stratégie globale que nous poursuivons de part et d’autre de l’Atlantique.”

C’est sur la Syrie que le G 8 a, dès ses premières heures, étalé ses divisions. David Cameron a soigneusement évité d’aborder le sujet de l‘épineuse question des armes à livrer ou non aux rebelles. Barack Obama et Vladimir Poutine quant à eux se sont entretenus en tête pendant une heure. A l’issue de l’entrevue, ils se sont contentés d’affirmer vouloir mettre un terme au bain de sang en Syrie.

“ Au terme de cette première journée du sommet, la Russie campe sur une position très éloignée de celle des autres membres du G 8, résume l’envoyé spécial d’Euronews James Franey. Les Etats-Unis et leurs alliés insistent sur l’importance d’une transition pacifique à Damas tandis que Moscou refuse toujours de retirer son soutien à son allié de longue date, le président Assad. Alors que les tueries continuent, la tenue de négociations de paix à Genève, évoquées depuis longtemps paraît aujourd’hui hautement improbable.”

Partager cette vidéo :

Publié le 18/06/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité