Vidéo associée: 

Le froid polaire poursuit son offensive en Amérique du Nord

Corps: 

Le général Hiver durcit son attaque sur la moitié des Etats-Unis comme ici à Chicago où il a fait -24. Les masses d’air qui descendent de l’Arctique provoquent des températures ressenties pouvant atteindre jusqu‘à moins 54 degrés celsius dans le Minnesota. 140 millions d’Américains sont concernés par ces intempéries.

Du jamais vu depuis près de vingt ans. La neige est également présente en quantité et mêlée aux vents elle provoque un important blizzard.

Le maire d’Indianapolis a appelé la population à la plus grande précaution : “Cette combinaison de conditions météorologiques que nous observons en ce moment avec toute la neige et le froid est différente de tout ce que nous avons pu voir depuis des décennies dans ce domaine et je ne peux qu’insister sur ce point. Le froid me fait vraiment peur et ces températures sont potentiellement mortelle. Nous devons être très très prudent avec ça”

Des milliers de vols ont été annulés à New York, à Chicago ou à Philadelphie, 3500 rien qu’hier et plus de 7300 ont été retardés. Et circuler sur les routes verglacées et transformées en patinoire est très difficile. Des centaines d’accidents ont été répertoriés.

Des milliers d‘écoles ont été fermées par précaution. Il va geler en Floride et il fera plus froid ce lundi à Atlanta qu’en Alaska pourtant située bien plus au nord !

Cette vague de froid entamée durant le week-end pourrait s’installer dans une relative durée. Onze personnes ont déjà perdu la vie rien qu’aux Etats-Unis.

Et de l’autre côté de la frontière, au Canada, là aussi, on grelotte notamment en Ontario et au Québec où la neige et le verglas risque de rendre le retour au travail après les fêtes très périlleux.

Partager cette vidéo :

Publié le 06/01/2014

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité