Vidéo associée: 

Publié le 02/04/2015
10 vues

Le dernier bastion de la résistance anti-JO au Brésil

Corps: 

Autrefois ce quartier comptait 3.000 personnes, mais aujourd'hui seules 50 familles vivent encore à Vila Autodromo, une des favelas de Rio que les autorités brésiliennes ont expulsé pour construire les infrastructures des Jeux Olympiques de Rio 2016.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet