Vidéo associée: 

Le débat sur un nouveau plan d’aide à la Grèce reporté

Corps: 

La Grèce attendra. C’est en somme le message de ses partenaires de l’Eurogroupe. Athènes espérait une discussion sur la possibilité d’un nouveau plan d’aide, le niveau de sa dette restant insoutenable. Mais pour le chef de l’eurogroupe, nul besoin d’en parler maintenant.

“ Les Grecs seront financés selon les conditions du programme actuel. Si ils les remplissent, ils seront financés jusqu’au mois d’août. Donc, en août, nous parlerons de la suite “, a tranché Jeroen Dijsselbloem.

Autre sujet sur la table des ministres des Finances ces lundi et mardi, le fameux mécanisme de résolution des défaillances bancaires ou comment renflouer ou fermer sans effet domino les banques défaillantes. Les gouvernements doivent se mettre d’accord avec le Parlement européen.

Un fonds de résolution devrait être mis sur pied pour faire face à ces défaillances bancaires, mais il faudra 10 ans pour rassembler les 55 milliards promis. Le Parlement veut réduire ce délai à 5 ans. Réaction du secrétaire général de l’OCDE :

“ C’est comme aller à Notre-Dame et ne voir que les échafaudages. Vous êtes déçus, mais de gros travaux sont en cours. Et trois ans plus tard, vous y retournez et c’est fantastique. Une nouvelle institution est en train d‘être créée et il faut du temps pour que ces choses se fassent. “ Et de conclure : “ Elles sont trop importantes pour être faites à la va-vite. “

Partager cette vidéo :

Publié le 18/02/2014