Vidéo associée: 

Le Costa Concordia devrait quitter l‘île du Giglio en juin

Corps: 

L’annonce, effectuée ce vendredi par le chef de la Protection civile italienne Franco Gabrielli, intervient quasiment deux ans, jour pour jour, après le naufrage du paquebot de croisière, qui avait pu être redressé en septembre dernier au terme d’une opération titanesque. On ignore toujours en revanche où et par qui le navire sera démantelé.

Les autorités, qui ont sélectionné une douzaine de ports et de sociétés, devraient faire leur choix dans les prochaines semaines. Il n’est pas exclu que le navire soit acheminé loin de la petite île toscane.

‘‘Si la distance vers le port d’accueil est trop importante, qu’elle ne permet pas de remorquer le bateau en toute sécurité, eh bien le navire restera dans un port temporaire jusqu’au mois de septembre-octobre. Puis en septembre-octobre il sera remorqué de ce port temporaire vers sa destination finale’‘, a indiqué en conférence de presse Franco Gabrielli.

Quatre ports italiens ont proposé d’accueillir le Costa Concordia. Des ports étrangers, dont celui de Marseille en France, sont également en lice pour effectuer ce démantèlement, qui devrait durer environ deux ans. Avant d‘être remorqué le paquebot sera placé sur des caissons qui lui permettront de rester droit et de flotter.

Partager cette vidéo :

Publié le 10/01/2014

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité