Vidéo associée: 

Le Caire de nouveau transformé en champ de bataille

Corps: 

Les affrontements ont duré tard hier soir. Ils ont opposé les forces de l’ordre à des partisans des Frères musulmans dans plusieurs quartiers de la capitale. Un bilan officiel fait état d’au moins 51 morts et plus de 260 blessés.

Les autorités n’ont pas précisé l’identité des victimes. Mais selon le ministère de l’intérieur aucun policier n’aurait été tué.

Plus de 400 personnes ont également été interpellées.

Il s’agit du bilan le plus lourd depuis la mi-août lors du violent démantèlement de deux campements de manifestants favorables au président islamiste déchu Mohamed Morsi.

Cette nouvelle vague de violence intervient alors que le pays célebrait hier le 40ème anniversaire de la guerre israélo-arabe du Kippour. Une grande manifestation était notamment organisée par les anti-Morsi place Tahrir, l’occasion de célébrer le rôle de l’armée et de son chef d‘état major, le général al-Sissi.

La répression des pro-Morsi se poursuit donc dans le sang. Il faut dire que depuis deux mois policiers et militaires sont autorisés à ouvrir le feu sur tout manifestant s’en prenant à des biens publics ou aux forces de l’ordre.

Partager cette vidéo :

Publié le 07/10/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages