Vidéo associée: 

Publié le 25/06/2016

Le Brexit s’interpose entre Londres et Washington

Corps: 

Barack Obama avait prévenu les Britanniques, en avril, et la Maison Blanche le confirme : le président américain reste sur ses positions : le Brexit place la Grande-Bretagne 'à la fin de la queue' en termes de négociations commerciales avec les Etats-Unis. 'D'évidence, le président reste sur ce qu'il a dit' a ainsi déclaré le porte-parole de la Maison Blanche Eric Schultz.

L'agenda concerne en premier lieu les négociations sur le TTIP, le Traité de libre-échange commercial entre les Etats-Unis et l'Union Européenne.

Même si le TTIP suscite des critiques et des soupçons dans l'opinion publique en Europe, les Etats-Unis souhaitent encore aujourd'hui arriver à un accord avant la fin du mandat de Barack Obama, en janvier 2017.

De son côté, la Grande-Bretagne est désormais, a priori, exclue des discussions sur le TTIP alors que Washington réaffirme que 'la raison d'être économique et stratégique' du traité 'reste forte ', et ce malgré le Brexit.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet