Vidéo associée: 

Le Brésil voudrait “soigner” les homosexuels

Corps: 

En plein mouvement de contestation, la commission brésilienne des droits de l’Homme a approuvé ce vendredi un projet de loi pour autoriser les psychiatres à “soigner l’homosexualité”. Un texte qui a très peu de chances d‘être adopté, le président du Parlement n’y est pas favorable et cette commission n’a pas de réel pouvoir. Mais le symbole choque une jeunesse en pleine rébellion contre le gouvernement.

“Nous accueillions la coupe des confédérations et devons saisir cette opportunité” souligne le professeur Luis Eduardo, venu manifester. “Nous avons déjà suffisamment des problèmes : la corruption, les politiciens qui gagnent tant d’argent alors que les enseignants peinent dans les écoles. En plus, notre commission des droits de l’Homme propose une loi pour guérir l’homosexualité. C’est ridicule.”

“Nous luttons pour un avenir meilleur. Nous ne manifestons pas uniquement contre cette loi mais aussi contre la corruption, pour la santé et l‘éducation. Il y a beaucoup de choses à soigner au Brésil”, ironise Fabiana Oliveira, bracelet arc-en ciel au poing. Non loin d’elle, Abel Menéndez, infirmiere, ajoute : “Nous voulons des changements, pas de violence. Nous voulons montrer que le Brésil est l’un des pays qui payent le plus de taxes et n’a pas le service public mérité en retour.”

Les Brésiliens sont descendus dans la rue une demi-douzaine de fois ces deux dernières semaines. L’avenue Pauliste a connu une nouvelle de ces manifestations, pacifique. Dilma Roussef s’est adressée à la nation. Elle a dit entendre les Brésiliens et veut réformer les transports publics. Les revenus du pétrole seront attribués à l‘éducation. Des médecins étrangers seront embauchés pour améliorer le système de santé.

Partager cette vidéo :

Publié le 22/06/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité