Vidéo associée: 

Publié le 19/02/2018

L'armée syrienne prête à intervenir à Afrine

Corps: 

L'incursion turque en Syrie va-t-elle déboucher sur un conflit ouvert entre les deux États ?

C'est en tout cas le scénario qui tend à se confirmer, après l'annonce d'un déploiement " rapide " de troupes pro-gouvernementales, rapportée ce lundi par les médias officiels. La région d'Afrine au nord-ouest de la Syrie, est la cible depuis un mois de frappes menées par son voisin turc, appuyé par les rebelles syriens.

Dans le viseur d'Ankara : les combattants des Unités de protection du peuple, les YPG, des militants kurdes qui dominent la région depuis le retrait de l'armée syrienne en 2012. Des militants très mal perçus par la Turquie qu'elle accuse de servir de soutien à ses propres séparatistes kurdes.

Depuis le début de l'offensive turque, Damas avait plusieurs fois dénoncé une " agression ", sans jamais y répondre militairement : si l'accord entre les Kurdes et les force pro-régimes est entériné, il signerait alors le grand retour de l'administration syrienne dans les enclaves kurdes.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet