Vidéo associée: 

L’armée irakienne et les peshmergas se préparent avant de prendre d’assaut Mossoul

Corps: 

Notre envoyé spécial en Irak, Mohammed Shaikhibrahim, a passé une journée sur la ligne de front avec l'armée irakienne près de la ville de Makhmour, à environ 80 kilomètres de Mossoul, d'ou elle a pour but de chasser Daech.

Notre journaliste a eu l'opportunité de rencontrer le ministre de la Défense, Khaled Al-Obeidi, alors qu'il venait rendre visite à ses troupes. L'armée irakienne est soutenue par des combattants peshmergas, ainsi que par des experts américains.

'Cette bataille nécessite un soutien plus sérieux non seulement des Européens, mais du monde entier, le danger représenté par Daech menace le monde entier, ce qui s'est passé à Bruxelles et Paris est un signe très clair, et cela va à nouveau se produire dans d'autres pays', a déclaré Khaled Al-Obeidi.

Le ministre de la Défense irakien a aussi voulu faire taire une rumeur sur la présence de soldats américains sur place. Mais il a insisté sur le rôle de couverture des frappes de la coalition emmenée par les Américains pour cette opération, qui risque de prendre du temps.

'Aujourd'hui, nous sommes parvenus à atteindre l'une des lignes de front de l'armée iraquienne pour assister à une partie de leur guerre contre Daech, des sources militaires nous ont dit que l'opération va prendre de l'ampleur dans les jours à venir, en particulier du point de vue technologique et tactique, mais aussi concernant le nombre de soldats', affirme notre envoyé spécial.

Partager cette vidéo :

Publié le 31/03/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité